lundi 2 juin 2014

Wu Lizhen

Si dans la longue histoire chinoise du thé, on retient souvent les mêmes lieux, les mêmes événements, et les mêmes personnages, cela n'empêche qu'il existe certains points qui méritent vraiment d'être plus connus. C'est pourquoi aujourd'hui, nous évoquerons Wu Lizhen, personnage d'une importance capitale dans l'histoire du thé.  En effet, Wu Lizhen fut le premier à faire du thé une culture. Avant lui, le thé consommé provenait de théiers prospérant à l'état sauvage.

Nous sommes sous la dynastie des Han de L'Ouest (de 206 avant J.C à l'an 24 après J.C). D'après les annales historiques du comté de Ming Shan et de la province du Sichuan, c'est en l'an 53 avant J.C, dans le Sichuan (autrefois : Yizhou), que Wu Lizhen, un moine aussi connu sous le nom de Gan Lu décida de créer une plantation de 7 ou 8 théiers. Il prit soin d'observer quels seraient les meilleures conditions pour le thé : orientation, nature des sols, environnement (arbres, plantes, sources...). On pense que ce sont les propriétés du thé pour la santé qui ont poussé Wu Lizhen à vouloir en faire la culture. Pour les mêmes raisons, il partagea le résultat de ses recherches avec la population locale. Le thé cultivé s'étendit ensuite aux autres provinces de la moitié Sud de la Chine.

Wu Lizhen avait choisi la Montagne Mending, et plus précisément le pic de Shangqing (1456 mètres d'altitude) pour planter ses 7 théiers. Ce tout premier minuscule jardin de thé fut plus tard nommé "Le Jardin des Esprits".

Le Sichuan est donc la province qui a vu naître le thé en tant que culture agricole, si l'on s'en tient aux écrits anciens. Le travail de Wu Lizhen reste incontestablement marquant dans l'histoire du thé. Cependant, la connaissance du passé n'est pas figée. Et, de récentes recherches sur un site archéologique de la province de Zhejiang (à Tianluo Shan) ont mis en lumière des théiers fossilisés en excellent état, datant de l'ère néolithique. Ces théiers étaient si bien alignés au moment de leur découverte, que les spécialistes se demandent si le thé ne fut pas déjà cultivé à cette très lointaine époque.

Alors, peut-être que Wu Lizhen ne fut pas le premier à planter des théiers et à en faire la culture. Mais il demeure l'homme qui en démocratisa l'idée. Sa contribution à la culture du thé reste indéniable et significative.

Le monde du thé réserve toujours des surprises. D'autre part, les personnages comme Wu Lizhen apportent une source d'inspiration bien vivante pour toutes les personnes qui vibrent avec le thé...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire