jeudi 9 janvier 2014

Simplicité


On entend de nombreuses personnes affirmer que la préparation du thé en vrac est compliquée. Voilà un cliché qui a la peau dure. Il faut dire que d'un côté, il y l'image du thé "à l'anglaise" préparé à l'aide d'une horrible boule métallique et franchement peu pratique...  D'autre part, et au-delà de ce stéréotype, il peut être difficile de s'y retrouver entre tous les accessoires liés à la préparation, les températures, les temps d'infusion, etc... Parfois même, des personnes expérimentées et fort bien équipées pour le thé compliquent aussi sa préparation. Peu importe les raisons, à un moment donné, il est nécessaire d'oublier tout cela pour se libérer des carcans, faire le point, et aller à l'essentiel.



L'une des vertus du thé est la simplicité, et voilà bien une notion importante pour appréhender la préparation de ce breuvage. Les maîtres de thé du passé ont tous insisté sur cette notion de simplicité, que le novice ou l'amateur d'aujourd'hui peuvent parfaitement s'approprier. On peut très bien réussir la préparation du meilleur thé qui soit avec un minimum d'ustensile, et sans aucune contrainte. Par exemple, pour la plupart des thés chinois, un simple verre (ou tasse, ou bol...) et une bonne eau chaude suffisent. Inutile donc de mesurer le dosage, la température, ou le temps d'infusion de manière scientifique à chaque dégustation. Il faut avoir l'audace de se contenter de peu (cela permet aussi de mieux apprécier ce que l'on a) et savoir lâcher prise. Souvenez-vous des célèbres paroles de Sen No Rikyu :

Le thé n'est rien d'autre que ceci:
Faire chauffer de l'eau, préparer le thé,
Et le boire convenablement.
C'est tout ce qu'il vous faut savoir.



De plus, en certaines circonstances, savoir faire preuve de dépouillement peut s'avérer extrêmement pratique. En voyage par exemple, il suffit d'avoir avec soi de bonnes feuilles de thé. Car on trouvera toujours une tasse et de quoi faire chauffer l'eau ! Il faut être pragmatique, parfois. Cela rend bien service, et permet de vivre la simplicité au sens le plus stricte du terme. En faisant l'expérience de la simplicité, on prend alors conscience que l'on complique les choses bien trop souvent.



L'amateur de thé aime les nombreux magnifiques objets qui permettent de préparer cette boisson dans les règles de l'art. Mais il peut aussi apprendre à les apprécier avec simplicité et humilité. Parce que la simplicité doit aussi pouvoir s'appliquer lors des préparations de thé les plus codifiées, ou utilisant des accessoires sophistiqués. L'important est d' être simple.

Fabrication et dégustation de Long Jing devant la maison, à même le
trottoir, en toute simplicité. (Mei Jia Wu)

Oui, le thé est une affaire simple, il suffit de bien vouloir le comprendre. Que l'on soit complètement néophyte ou expérimenté n'y change rien. La simplicité n'exclue pas le raffinement, c'est un état d'esprit qui se cultive. L'essentiel, pour reprendre les paroles de Rikyu, est encore de boire le thé convenablement, c'est à dire avec un esprit libre et concentré, en complète adhésion avec l'instant présent, et en toute simplicité.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire