jeudi 31 janvier 2013

Pensées d'Hiver



L'Hiver représente le repos, la période où tout se passe à l'intérieur. Les forces sont en dormance, se préparant discrètement, mais surement, à une renaissance. Contrairement aux végétaux et à certains animaux, l'homme ne peut se consacrer entièrement à cette phase "au ralentit". Mais il peut s'accorder à un rythme plus lent, où les temps d'intériorisation seraient privilégiés. Parfois, je rêve de pouvoir hiberner pendant quelques temps pour renaître avec la fraîcheur et la vigueur d'un jeune bourgeon de thé sous le doux soleil du printemps. Ceci n'étant pas d'actualité, il faut bien trouver d'autres solutions.



Le calme, la sérénité, le silence sont nécessaires à une régénération hivernale réussie, qui va s'opérer chez l'être humain par une intériorisation profonde. Le théier, quant à lui, semble endormi dans le froid et la quiétude. Mais, comme l'eau à la surface d'un lac lisse et immobile, ou comme une personne assise en zazen, les choses se passent juste en dessous, et dans les profondeurs. Une apparente quiétude qui cache une revitalisation intense.



Lorsque le froid règne dehors, s'accorder des instants de paix devrait représenter une priorité pour notre bien-être et notre évolution. Et le thé reste le compagnon idéal pour ces moments d'introspection ou de méditation. Il apporte la chaleur, le réconfort, l'énergie, la clarté... Et, en induisant la lenteur, il favorise naturellement un esprit calme et pur.



Lors d'une session-thé hivernale, on peut mettre en scène, à travers les accessoires et le thé lui-même, la tranquillité d'un paysage sous la neige, la chaleur d'un feu de bois... L'important étant de ne faire qu'un avec la saison et son rythme. Le thé incarne tout simplement ce lien dont nous avons besoin pour nous connecter aux rythmes de la Terre. Cette idée, empreinte de l'esprit taoïste, était déjà présente chez les buveurs de thé des temps anciens.



En observant sereinement la Nature à cet époque de l'année, on s'aperçoit que le renouveau printanier est déjà amorcé. Le thé nous montre chaque jour comment nous pouvons être plus attentifs, et nous engage dans une observation plus poussée de l'environnement. Les théiers préparent lentement de nouvelles pousses, qui seront pleine de vigueur et de fraîcheur. La perspective joyeuse de découvrir les nouvelles récoltes réchauffe le coeur, et permet de ne faire qu'un avec l'esprit du camélia sinensis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire