jeudi 23 août 2012

Tiantai Shan Yun Wu, First Grade

J'avais déjà publié un billet au sujet de ce thé, mais aujourd'hui je vais traiter d'un grade différent, "First Grade" donc, puisqu'il s'agit d'une récolte des tous premiers jours de printemps, composée majoritairement de petits bourgeons argentés et duveteux. Un thé de très haute qualité, régulier, soigné, vraiment d'une grande beauté.





Ce Yun Wu provient des montagnes Tiantai (jusqu'à environ 1100 mètres d'altitude), dans la province du Zhejiang. Ce lieu est connu pour la beauté sauvage de ses paysages et l'architecture de ses temples, depuis les temps anciens.


Mais on est surtout dans un haut-lieu du bouddhisme, célèbre à travers toute la Chine pour ses temples et monastères, et leur grande influence à travers l'histoire. C'est ici que l'école Tiantai (du nom de la montagne) a vu le jour, et que le célèbre moine japonais Saicho vint apprendre le bouddhisme en l'an 805. De nombreux moines japonais firent de même par la suite. Au Japon, cette école est connu sous le nom Tendai, mais elle s'est également développée en Corée et au Viet-Nam. Les montagnes Tiantai restent un lieu de pèlerinage très important, la "maison mère" de cette école bouddhiste s'y trouve encore aujourd'hui.


C'est donc dans un cadre exceptionnel que pousse ce cru, qui (et ce n'est pas une surprise), développe de nombreuses qualités et un caractère particulier.


Ce thé restera ma grande découverte 2012, bien qu'au jour d'aujourd'hui, il ne m'en reste plus que pour deux ou trois dégustations. J'espère pouvoir en retrouver l'année prochaine...


Tiantai Shan Yun Wu se distingue particulièrement par son parfum qui évoque à la fois un côté cuire, et un côté pâtisserie. Singulier. Et puis, il y a aussi sa palette aromatique, tout aussi unique, similaire au parfum, mais avec des notes florales très douce, en plus. Quant à l'after taste, il développe des nuances fruitées et persiste longtemps au palais.



La texture est pleine, veloutée, et discrètement poudrée. Les caractéristiques de ce thé représentent un style que je n'avais pas souvent rencontré en matière de thé vert; bien que si on voulait le comparer, on se tournerai plutôt vers des thés comme Bi Luo Chun, ou Meng Ding Gan Lu. Mais finalement, il me semble qu'en matière de thé, les comparaisons atteignent rapidement leur limite, tant chaque cru reste unique. C'est comme comparer les êtres humains entre eux. On ne peut pleinement aborder la complexité, les nuances, et les subtilités de cette manière.


Pour accompagner cette dégustation, je grignote de petites noix rapportées de Chine, qui sont absolument délicieuses... On les rencontre souvent dans les maisons de thé de Hangzhou, et on peut en trouver dans certaines épiceries. Avec le thé, elles font merveille. En revanche, je ne sais pas vraiment de quelle sorte de noix il s'agit. Il faut dire qu'en Chine, il existe des centaine de variétés de noix et graines en tout genres (beaucoup d'entre elles ne sont pas connues en Occident).



Revenons au thé et a sa texture onctueuse qui nappe le palais d'un voile de douceur. Il donne l'impression de descendre dans le corps en adoucissant tout sur son passage, si je puis ainsi m'exprimer. C'est une sensation plutôt réconfortante. De manière plus générale, ce TSYW, est un thé équilibré et bienfaisant.


Bien qu'il ne soit pas parmi les plus célèbres, ce thé offre toutes les qualités que l'on peut attendre: beauté des feuilles sèches et infusées, liqueur généreuse, sensations douces et dynamisantes. Son énergie paisible recèle toutefois une force très marquée.



Pour conclure il faut tout simplement dire que ce thé est très très bon et il fait beaucoup de bien. N'est-ce pas finalement l'essentiel? Avoir du plaisir avec le thé, au delà de toute autre considération, et en adhérant totalement à l'instant.

5 commentaires:

  1. Ma foi, un billet visiblement aussi agréable et apaisant que ce thé. Ça fait envie en tout cas...

    RépondreSupprimer
  2. Ahah ! Et où est il commercialisé ?

    RépondreSupprimer
  3. J' aurais pu en vendre directement, mais pour cette année, le petit stock de Tiantai Shan Yun Wu est terminé (dans les 2 grades)... Ce thé est produit en petite quantité et je ne peux en obtenir que très peu.

    RépondreSupprimer
  4. Venant de déguster l'édition 2014 via une OST du Forum des Amateurs de Thé, je viens te remercier de nous avoir fait profiter de ce partenariat.
    En effet ce thé est le premier que je bois de l'OST et le premier Tiantai Shan Yun Wu. C'est une petite merveille !
    Je ferai un article sur cette OST car tous les thés qu'on a reçu par ton intermédiaire le méritent j'en suis sûre !

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci pour ce gentil commentaire !

    Je suis heureuse que ce thé te plaise car il a quelque chose de spécial à mes yeux. Le Tiantai Shan Yun Wu n'est vraiment pas connu en Occident, néanmoins, je trouve qu'il mérite que l'on s'y attarde car il a un caractère tout à fait singulier... Ah, la Chine regorge de thés merveilleux.

    RépondreSupprimer